François-Henri Clicquot laisse une Théorie pratique de la facture de l'orgue, inachevée, et surtout consacrée aux jeux d'anches. De beaux dessins à l'échelle 1 illustrent cet ouvrage, et nous avons placé côte à côte la théorie et le tuyau de la même note issu de l'orgue de Souvigny : la ressemblance est plus que frappante. On remarquera toutefois la recoupe due à Goydadin en 1887 pour mettre l'instrument au diapason moderne, ainsi que les rasettes changées dans les années 1960 par des rasettes modernes, et non conformes aux rasettes de Clicquot (conservées dans le soubassement de l'orgue). La Voix humaine à double cône dans la basse est appelée "Basson" dans le traité.

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now